Critères d'admissibilité


Les femmes d'affaires de toutes les régions du Québec, membres et non-membres du Réseau des Femmes d'affaires du Québec (RFAQ), sont admissibles au concours Prix Femmes d'affaires du Québec, pourvu qu'elles et leurs entreprises répondent aux critères suivants :

  • L'unique mise en candidature transmise par la candidate doit répondre à tous les critères d'admissibilité et le formulaire d'inscription électronique doit être complet, dûment rempli et transmis avant le 15 juin 2021 à 19h00
  • La candidate réside au Québec, est citoyenne canadienne ou immigrante reçue et âgée d'au moins 18 ans, au 1er janvier 2021
  • Les candidates ne peuvent pas présenter leur candidature dans une catégorie commanditée par leur employeur ou leur organisation
  • Une seule candidate de la même entreprise peut se présenter la même année
  • Les lauréates des années précédentes peuvent se représenter, mais dans une autre catégorie
  • Les finalistes des années précédentes peuvent se représenter dans la même catégorie ou dans une autre
  • Une présidente d'honneur peut présenter sa candidature au moins deux ans après l'année de sa présidence
  • Une élue à une société paragouvernementale ou à une assemblée municipale, provinciale ou fédérale ne peut poser sa candidature
  • Une employée du Réseau des Femmes d'affaires du Québec ne peut poser sa candidature
  • Une ambassadrice des Prix Femmes d’affaires du Québec ne peut poser sa candidature
  • Catégories « Entrepreneures d’impact » petite entreprise, moyenne entreprise, grande entreprise, entreprise s’étant le plus illustrée à l’international et Prix Avenir: la candidate doit être propriétaire d'au moins 30 % des actions de l'entreprise incorporée présentée.

L'entreprise de la candidate :

  • Est incorporée selon Loi sur les compagnies, Partie 1A, Québec ou Loi canadienne sur les sociétés par actions (L.R.C., ch. C-44)
  • A son siège social et des activités au Québec
  • Est en bonne santé financière.

Catégorie “Solopreneure audacieuse”:

  • Être une travailleuse autonome enregistrée
  • OU avoir une entreprise incorporée avec l’actionnaire comme seul travailleur
  • Avoir complété au moins un exercice financier à la date de remise des dossiers.